[blockquote cite=”Agence france-presse”]La consommation de compléments alimentaires conduit plus de 20 000 personnes par an aux services d’urgences hospitaliers aux États-Unis, selon une étude fédérale publiée dans le New England Journal of Medicine. [/blockquote]

L’article complet ici : http://tvanouvelles.ca/lcn/infos/lemonde/archives/2015/10/20151015-181406.html

 

A noter qu’à sharefitness nous aurions prefere avoir le lien de l’etude car bien souvent les interpretations peuvent attenuer l’effet “wahou” d’un article .

 

Il est important de noter qu’a priori aux usa, un produit n’est dangereux que si cela est prouvé. Donc nous pourrions penser qu’il est consommé jusqu’a ce qu’un effet indesirable arrive … A verifier