Au bout d’un mois de sèche stricte, je te fais part de mon ressenti, et je t’explique un point tabou dans le sens ou finalement peu en parle… Cela n’est que mon ressenti propre et ne peut constituer une vérité absolue.